LA BANQUE DES BRICS

Publié le 22 Juillet 2015

C’est passé totalement inaperçu dans les medias dits “internationaux”.

Les BRICS viennent de créer une banque de développement.

Les BRICS, c’est qui, c’est quoi ?

C’est Brésil + Russie + Inde + Chine (soit 40% de la population mondiale, ¼ de sa superficie et 25% de son PIB) + Afrique du Sud depuis 2011.

Cette banque de développement s'appelle tout simplement la NDB New Development Bank et est basée à SHANGHAI.

C’est le début d’un défi au FMI et autres Banque mondiale et consorts ….

Le FMI a été créé pour stabiliser les taux de change liés au dollar US et pallier les déséquilibres temporaires de paiement

Le mandat de la Banque mondiale était de fournir du crédit au pays en développement touchés par des guerres.

On sait aujourd’hui que les objectifs initiaux n’ont rien à voir avec l’utilisation actuelle de ces 2 institutions, qui se sont révélées grandement pour ne pas dire uniquement à l’avantage des organismes bancaires et financiers occidentaux, du pillage des richesses locales et de la paupérisation continue ou aggravée des populations.

Les États débiteurs sont contraints de souscrire de nouveaux emprunts pour payer les précédents.

D’où, entre autres :

  • privatisation d’entreprises publiques à vil prix;
  • licenciements en masse;
  • dérégulation;
  • baisse des dépenses sociales;
  • gel ou baisse des salaires;
  • libre accès à leurs marchés- ressources minières, agricoles, forestières … - pour les entreprises occidentales;
  • baisses d’impôts favorables aux entreprises, défavorables aux salariés ;
  • écrasement des syndicats;
  • répression accrue contre ceux qui résistent àun système incompatible avec la démocratie sociale, civil e et avec les droits humains...

La Banque de Développement des BRICS propose une alternative similaire à celle de la Banque de Développement d’Infrastructure d’Asie AIDB, initiative chinoise également très récente.

Ces 2 banques ont $100 milliards de réserves. Chaque membre dispose d’un droit de vote identique.

Objectifs affichés

  • intérêt accru sur les besoins des États en développement
  • respect accru des situations nationales
  • prise en compte des valeurs de ces États

Moyens proposés

  • trouver des voies innovantes pour réduire les coûts,
  • accroitre l’efficacité,
  • satisfaire les exigences des consommateurs aux niveaux de développement différents,
  • s’adapter à l’économie globale
  • promouvoir un développement durable des BRICS

Nous verrons …

Capitalisation initiale : $ 50 milliards à porter à $ 100 milliards pour aider les États à faire face aux crises de liquidités (CRA).

Contributions CRA en milliards: Chine $41, Brésil, Inde et Russie $18 chacun, Afrique du Sud $5.

Les transactions en monnaie locale des membres vont augmenter – en court-circuitant le dollar US.

Les BRICS représentent plus de $ 6 trillions (milliard de milliard) en commerce total, 17 % du total mondial, qui augmente chaque année puisque la croissance des BRICS est supérieure à celle des pays occidentaux.

Les banques NDB et AIDB défient la domination du dollar US en tant que monnaie de réserve.

Les premiers prêts devraient être accordés début 2016.

Shangai se positionne face aux places financières de New York, Londres et Frankfort.

Mais attention, n’oublions pas la récente crise de sa Bourse.

Rédigé par Karevé

Publié dans #Economie

Repost 0
Commenter cet article