Réparations BRESIL

Publié le 17 Février 2015

Le 6 février 2015, la Commission de Vérité sur l'Esclavage des Noirs a commencé ses travaux à Brasilia.

Elle a mis en place un groupe de travail au siège du Conseil fédéral de l'Ordre des Avocats du Brésil, qui a pour objectif de faire un historique de la période et de prendre la mesure des responsabilités, en plus de démontrer l'importance des actions affirmatives à entreprendre comme méthode de réparation envers le peuple noir.

Le Président national de l'Ordre des Avocats Marcus Vinicius COELHO a parlé du mythe de la démocratie raciale qui cache la violence vécue par la population noire, principalement les jeunes.

Selon lui, en raison du passé esclavagiste, "être noir au Brésil signifie malheureusement accéder à moins de droits et souffrir de plus de violences".

Pour lui, les actions affirmatives et donc les quotas sont fondamentaux.

Source SAPPIR

Rédigé par Karevé

Publié dans #Amériques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article